Ma Droite

Patriote, conservatrice, libérale-entrepreneuriale

Un député de gauche à Versailles ? Les Versaillais, réveillez-vous !

Par Hervé Pichon, ancien maire-adjoint de Versailles et président du comité de soutien à François Fillon de  Versailles et ses alentours

Dimanche soir 11 juin, le résultat du premier tour des élections législatives dans la première circonscription des Yvelines a donné le résultat suivant : le candidat de La République en marche (LREM) Didier Baichère arrive très largement en tête avec 19 630 voix et 42, 15 % des suffrages exprimés. Il est suivi par le candidat de la droite et du centre François-Xavier Bellamy, qui recueille 12 801 voix et 27, 49 % des suffrages exprimés. Le taux d’abstention s’élève à 43, 61 %.

Ces chiffres ont une signification claire : le risque est désormais très élevé de voir le candidat En Marche ! élu député de Versailles au second tour dimanche prochain 18 juin ! En effet, notre circonscription législative forme un territoire qui ne couvre pas seulement les trois-quarts de Versailles mais aussi les villes de Guyancourt et de Montigny-le-Bretonneux, deux communes ou le candidat LREM a recueilli respectivement 46, 84 % et 48, 72 % des suffrages exprimés.

Qui est M. Didier Baichère, le candidat LREM qui pourrait être élu dimanche prochain ? Sûrement une personne très respectable, je n’émettrai aucun doute sur ce point. Mais les électeurs doivent savoir qu’il est conseiller municipal de Versailles, élu aux municipales de 2014 en deuxième position sur la liste conduite par Mme Isabelle This Saint-Jean, à l’époque vice-présidente PS de la région Ile-de-France et encore aujourd’hui secrétaire nationale du Parti socialiste, liste soutenue par le Parti socialiste, par le Parti Radical de Gauche et par le Mouvement Républicain et Citoyen.

Au sein du « groupe des élus Parti socialiste et divers gauche » du conseil municipal de Versailles, M. Baichère a participé à toutes les prises de positions conformes aux marqueurs de la gauche dans le débat municipal versaillais, défendant en particulier la calamiteuse réforme des rythmes scolaires de Mme Vallaud-Belkacem ainsi qu’une conception étriquée de la laïcité en s’opposant à la dénomination d’une allée Jean-Paul II dans le secteur du quadrilatère Richaud.

Ainsi qu’il le dit lui-même, M. Baichère « marche avec la gauche », ce qui est parfaitement son droit mais il faut que les électeurs en soient clairement informés : le candidat qui pourrait être élu dimanche député de Versailles est une personnalité de gauche alliée du Parti socialiste qui a fait campagne en 2015 pour Claude Bartolone aux élections régionales, ce qui tend une fois de plus à prouver que le macronisme est une belle machine à recycler en douce les rescapés du quinquennat désastreux de François Hollande.

Un député de gauche à Versailles, est-ce bien cela que nous voulons ? Pouvons-nous envisager d’être représentés à l’Assemblée par quelqu’un qui ne portera pas nos valeurs, celles de la droite et du centre, des idées et des valeurs pourtant nettement majoritaires dans notre ville et dans notre circonscription ?

François-Xavier Bellamy, le candidat divers-droite qui sera opposé au candidat LREM au second tour, se présente à nos suffrages en toute clarté. Très sensible aux enjeux de l’éducation et de la transmission de la culture autant qu’aux défis de la fragilité et de l’exclusion sous toutes ses formes, il incarne une droite ouverte et généreuse, ferme sur ses valeurs mais capable de voter et de soutenir demain les décisions et les politiques publiques qui iront dans le sens de l’intérêt du pays. Plus encore, François-Xavier Bellamy portera une parole libre, imprégnée de l’humanisme qu’il a déjà manifesté par ses écrits, attentive à tous nos concitoyens et à toutes les sensibilités. Avec lui, nous aurons la chance d’avoir un député d’une exceptionnelle qualité. Cette chance, ne la laissons pas passer !

Le danger de voir M. Baichère élu dimanche prochain est très réel mais rien n’est perdu ! Rien n’est perdu si les électeurs qui se sentent proches de la droite et du centre se réveillent, sortent de leur torpeur et se mobilisent dans les jours qui restent d’ici le second tour pour créer les conditions d’un sursaut salutaire ! Compte tenu du poids démographique de la partie versaillaise de la circonscription, ce sont les électeurs versaillais qui, s’ils le veulent, peuvent peser très lourd pour emporter la décision. A Versailles, 16 890 électeurs inscrits ne sont pas allés voter au premier tour et, parmi eux, de très nombreux électeurs de François Fillon lors de la présidentielle : cela signifie que, tous, nous devons nous mobiliser pour appeler les membres de nos familles, nos amis, nos relations à un sursaut collectif, celui de la participation au vote dimanche prochain, c’est-à-dire celui du rassemblement de tous les électeurs proches de la droite et du centre en vue d’assurer dimanche prochain la victoire de François-Xavier Bellamy.

Ce scrutin va se jouer dans un mouchoir de poche. Chaque voix comptera. Les Versaillais, réveillez-vous !

P.S. : Si vous êtes en accord avec le contenu de ce billet, diffusez-le et partagez-le par mail ou sur les réseaux sociaux le plus largement possible. La victoire dépendra de nous, c’est-à-dire de notre capacité à nous mobiliser.


Intervention de François-Xavier Bellamy au soir du premier tour

A lire aussi:

Le renouveau dans la 1ère circonscription des Yvelines, c’est Bellamy !

Pour les législatives, soutenons François-Xavier Bellamy, ce jeune candidat qui portera nos valeurs !

Site de campagne de François-Xavier Bellamy

Précédent

Le renouveau dans la 1ère circonscription des Yvelines, c’est Bellamy !

Suivant

Adhérez à Force Républicaine !

  1. Un grand merci pour cet article très clair !! Belle journée

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.